MilK est venu nous rendre visite au domaine La Martinette pour mettre en lumière le travail de nos apiculteurs et trouver réponse à la question: En quoi les abeilles sont-elles si précieuses à la survie des hommes ? ou Pourquoi sauver les abeilles ? Nous les avons emmenés dans nos champs de lavandes pour qu’ils découvrent comment est produit notre miel, un savoir-faire français.

abeilles sur une fleur de lavande

« Si les abeilles disparaissent de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre »

abeilles sur une alvéole

Pourquoi sauver les abeilles ?

Les abeilles sont essentielles à notre écosystème si fragile. Depuis 4 ans, les abeilles sont classées « espèces en voie de disparition ». Les pesticides, les dérèglements climatiques, les parasites sont des éléments parmi tant d’autres qui mettent en danger les abeilles, et donc l’humanité. En effet, les abeilles sont des insectes pollinisateurs. Cela signifie que les plantes et fleurs ont besoin de ces insectes mellifères pour se reproduire. C’est pourquoi nous devons les protéger. Un enjeu de taille que nous prenons à cœur. Chez Miel Martine, nous veillons à la sauvegarde des abeilles et soutenons l’association française Terre-d’Abeilles qui lutte en Europe et sur le Plan International pour la préservation des abeilles et des pollinisateurs sauvages.

« 90% des plantes à fleurs sauvages, 70% des cultures utilisées pour l’alimentation humaine, 40% des nutriments consommés dépendent des abeilles. »

Au domaine La Martinette, nos abeilles sont cajolées par nos apiculteurs. Une ruche abrite près de 30 000 abeilles où chacune ont un rôle bien défini. Tout débute avec les éclaireuses qui s’envolent dans les champs sélectionnés par nos soins pour repérer les fleurs disponibles et passent ensuite le mot aux recruteuses. Celles-ci, à travers une danse, indiquent le plan de vol aux butineuses qui elles vont récolter le nectar des fleurs.

Vient alors le tour de l’apiculteur qui va appliquer tout son savoir-faire pour extraire à froid ce doux nectar.

Lisez la suite ici.