Vous aimez tartiner votre pain avec du bon miel délicat et onctueux. Vous savez même comment les abeilles le produisent. Butineuses, ouvrières, fleurs et nectar sont des notions que vous connaissez bien. Mais le lien entre le pollen et les abeilles reste plus flou pour vous aussi.

C’est pourquoi Miel Martine vous explique à quoi sert le pollen pour les abeilles ?

Le pollen, à quoi ça sert ?

Tout d’abord, le pollen est, chez les plantes à graines, l’élément qui produit les gamètes mâles. Il en permet la reproduction de génération en génération. Il est donc indispensable dans le cycle végétal. 

Dans la population, le pollen est plus connu pour être un facteur causant des allergies chez de nombreuses personnes. Qui n’a pas souffert d’éternuements, de nez bouché et d’yeux larmoyants suite à une sortie en pleine campagne en respirant à plein poumons les bons parfums des fleurs odorantes.

Mais saviez vous que le pollen joue aussi un rôle important pour les insectes en général et pour les abeilles en particulier ?

L’utilité du pollen pour les abeilles

En observant les abeilles butineuses qui survolent et pénètrent les fleurs pour en récolter le nectar, il est courant d’observer de grandes quantités de pollen chargés au niveau de leurs pattes. 

Mais pourquoi les abeilles récoltent-elles le pollen des plantes ? A quoi leur sert-il ?

En réalité, le pollen, aussi nommé “le pain des abeilles”, joue le rôle de nourriture pour les colonies. En plus de consommer du miel et du miellat, les abeilles se nourrissent de pollen qui, une fois récolté et collecté au sein de la ruche, est un véritable garde-manger pour l’essaim. Il est la plus importante source de protéines pour les abeilles. 

Le pollen est indispensable au développement du couvain. Les œufs et nymphes en ont besoin dans leur alimentation pour atteindre leur pleine maturité. C’est d’ailleurs le seul aliment des larves.

La collecte du pollen par les abeilles

Ce sont les butineuses qui sont responsables de la récolte du pollen, du nectar floral pour fabriquer le miel et de l’approvisionnement de la ruche.

A chaque sortie, chaque abeille cible une seule espèce de fleurs, et butinent jusqu’à 300 fleurs. 

Elles recueillent les petites graines de pollen, qui se collent sur leur poil. Grâce à de véritables brosses à pollen connues sous le nom de scopa, situées sur leurs pattes arrières, elles font passer le pollen aux pattes postérieures. Sur ces mêmes pattes, se trouve une corbeille à pollen, dans laquelle les abeilles déposent le pollen à l’aide de peignes à pollen qui se situent entre leur tibia et leur métatarse. Les graines de pollen forment alors de véritables pelotes de pollen dont la couleur dépend de l’espèce florale butinée.

De retour à la ruche, les abeilles déchargent le pollen dans des alvéoles à proximité du couvain.

Vous l’aurez compris, les butineuses possèdent un véritable arsenal qui leur permet de récolter le pollen de manière efficace et rapide.